LE MAIRE SOUTIENT TARN HABITAT

LUTTER CONTRE LE GEL DES PROJETS

Suite à l’annonce de l’article 52 de la loi de Finances pour 2018 prévoyant une  baisse des loyers dans le parc social qui aura, dès le 1er janvier prochain, des conséquences désastreuses sur Graulhet, le principal bailleur social de la commune Tarn habitat a annoncé le gel de nombreux projets dont deux graulhétois, à savoir la réhabilitation du quartier de Crins et la requalification de l’Ilot du Gouch. En effet, pour Tarn Habitat, cela représente une diminution de 5 millions d’euros par an de ses ressources, soit environ 15 % de son budget.

Ainsi, l’office connaîtra un autofinancement proche de zéro dès 2018 et sera dans l’impossibilité de reconstituer les fonds nécessaires pour entretenir, rénover, réhabiliter et construire.

C’est dans ce contexte que la direction de Tarn Habitat et sa présidence ont annoncé le gel des projets sur le département, dont le projet de Crins pour partie (la démolition de Normandie sera réalisée mais pas des extrémités, et la construction du R+2 est également gelée) et celui du Gouch dans sa globalité.

Le maire affirme son soutien

Soucieux de mener à terme leur pacte républicain, les élus de Graulhet, demandent le retrait de ces propositions de l’article 52 de la loi de finances. Pour marquer leur soutien à Tarn Habitat, les élus ont passé une motion en ce sens lors de leur dernier conseil municipal. Le maire de Graulhet s’est également rendu dans les locaux de l’agence graulhétoise de Tarn Habitat pour affirmer au personnel de Tarn Habitat qu’il était à leurs côtés et qu’il s’opposait à ces décisions gouvernementales ayant des conséquences désastreuses pour le territoire et sa population. « Face à la remise en cause du modèle social du logement français et afin d’assurer durablement la poursuite de nos missions d’intérêt général, il est impératif de prendre en compte nos réalités et nos spécificités territoriales, et tout particulièrement ici étant donné la grande majorité d’habitants éligible au logement social. Les bailleurs sociaux sont des acteurs incontournables des politiques économiques, de l’emploi, de la cohésion sociale et de l’aménagement de nos territoires. Aussi, je réponds présent et leur affirme mon soutien », affirmait Claude Fita, maire de Graulhet, lors de sa rencontre avec l’équipe graulhétoise de Tarn Habitat, dirigée par Véronique Delcayre.