FESTIVAL DE CINÉMA

du 25 au 28 octobre / cinéma Vertigo

La musique a toujours été indissociable du cinéma et les réalisateurs y accordent une place croissante. Dans certains films, la musique est même l’élément primordial, voire un personnage en soi. Son rôle se manifeste dès l’écriture du scénario, et parfois même avant ! La musique peut s’inscrire dans la démarche originale d’un cinéaste, et dans les rapports privilégiés qu’il entretient avec un compositeur. D’ailleurs, les thèmes musicaux de certains films deviennent de véritables succès populaires et des collaborations durables s’installent entre metteur en scène et compositeur qui partagent le même univers, la même sensibilité (Alfred Hitchcock et Bernard Herrmann, Sergio Leone et Ennio Morricone, Steven Spielberg et John Williams, Luc Besson et Eric Serra…).

La musique provoque de l’émotion chez le spectateur, au-delà de son apport esthétique, elle devient utile et participe au récit. Des films muets aux comédies musicales, des romances aux western, de l’accompagnement des films muets aux chansons écrites pour le cinéma et devenues des tubes, il existe autant de rencontres entre musique et cinéma qu’il existe de films. Aussi, le Festival du Film de Graulhet tentera de démontrer, chaque année, éclectique, géographiquement et thématiquement divers, exigeant et équilibré. Pour le public, c’est la promesse de découvrir ou de redécouvrir des réalisateurs, c’est aussi le plaisir de partager des émotions, des interrogations et des critiques avec le public lors de rencontres-débats.

tout public