VIF SUCCÈS POUR RUGB'IMAGES

SALLE COMBLE AU CINÉMA

La médiathèque et le cinéma ont accueilli le volet graulhétois de Rugb'images. L'exposition de Roland Cros sur une saison au Sporting a été dévoilée dans un premier temps à la médiathèque en présence de Claude Albouy, adjointe en charge de la culture. L'artiste multifacettes avait spécialement fait le trajet de Paris pour retrouver quelques joueurs et entraîneurs de l'époque et évoquer son ressenti de photographe. «Assister à la préparation d'une équipe dans les vestiaires, il y a quarante ans, était très rare. J'ai surtout voulu retenir ce qui fait un avant, un après et un pendant le match autour du stade». Une trentaine de ses clichés sont exposés dans le hall.

La deuxième partie de la soirée s'est déroulée au cinéma Vertigo. La conseillère régionale Claire Fita et le maire de Graulhet ont rejoint les organisateurs à cette occasion. A noter également la présence de Guy Peyre, conseiller municipal en charge des travaux. C'est dans la grande salle du Vertigo, comble, que les organisateurs ont présenté des images de l'Ina d'une dizaine de rencontres du Sporting durant les années soixante-dix- à quatre vingt. En présence de Guilhem Garrigues et Emile N'Tamack, le documentaire de Canal+ sur les filiations rugbystiques a ouvert un échange avec le public et surtout permis de mettre en avant plusieurs pères et fils d'ici, les Pauthe, Montels, Garrigues, Bellot, Gély et surtout Aué. Ces derniers sont dépositaires d'une rare spécialité. Grand-père, père et fils ont été champions de France sous le même maillot carmausin dans différentes divisions. Jacques Bonnery, grand maître de cérémonie et grand connaisseur du rugby tarnais, a pu refermer le volet graulhétois dans la sérénité d'une édition réussie, Rugb'image faisant le plein des salles pour cette édition 2018.

Alors rendez-vous en 2019 pour un moment encore plus grand et plus fort à l'occasion de ce festival du ballon ovale.