LE BILAN EST EXCELLENT

LE BILAN EST EXCELLENT

La brigade territoriale de gendarmerie de Graulhet affiche de très bons résultats appuyés par le commandant de compagnie Emmanuel Garrigue. En effet,  il concluait l’inspection annoncée de gendarmerie ce jeudi 25 janvier en présence des élus du territoire sur une note plus que positive : « Je tiens à vous assurer de toute ma satisfaction  d’être parmi vous aujourd’hui. Le bilan 2017 de cette brigade est excellent. Les faits de délinquance sont à la baisse, les cambriolages ont aussi encore diminué et vous affichez le meilleur taux d’élucidation du Tarn, et un taux largement au dessus de la moyenne du département. Merci à tous ».

C’est à Cabanès, dernière commune ayant rejoint le territoire de la BTA suite à la fermeture de la gendarmerie de Saint-Paul-Cap-de Joux, que le capitaine Arnaud Pochon, commandant de la brigade, invité par le maire Denis Combet, a organisé cette traditionnelle rencontre entre ses femmes et ses hommes, les élus du territoire et les partenaires.

Les conseillers départementaux Florence Belou et Bernard Bacabe, le suppléant de la députée Marie-Christine Verdier-Jouclas avaient répondu présents, ainsi que de nombreux maires, dont le maire de Graulhet, Claude Fita accompagné de son adjoint en charge de la sécurité Philippe Gonzalez et du conseiller municipal en charge des travaux Guy Peyre.

Le capitaine a commencé par se réjouir de son effectif : « Aujourd’hui nous comptons trente gendarmes. De nombreux jeunes ont rejoint la brigade et je sais que je peux compter sur mon équipe d’encadrants pour les accompagner au mieux dans leur apprentissage du métier ».  Les dispositifs de vidéo-protection mis en place par la ville de Graulhet et en cours sur Briatexte ont également été évoqués par le capitaine qui assurait « je me réjouis de ce déploiement ».

Pour traduire l’année 2017, le capitaine confiait : « L’année écoulée aura été riche en police judiciaire grâce au travail mené par les enquêteurs avec l’appui des unités du département. La brigade de Graulhet, ce sont environ 1 500 interventions par an, à toute heure du jour et de la nuit, ce qui n’est pas sans impact sur la vie de famille de mes gendarmes. J’en profite pour saluer leur travail, leur professionnalisme et leur dévouement. Pour autant, je vous rassure, 2018 sera une année à l’activité également riche ». A noter que la brigade ne déplore aucun décès sur ses routes, pour autant une augmentation des infractions génératrices d’accidents a été relevée. « A souligner une hausse des interpellations en flagrant délit qui ont permis d’endiguer les incivilités et atteintes aux biens », précise le capitaine, qui a profité de cette rencontre pour inciter les élus à sensibiliser leurs administrés à contacter la gendarmerie : « N’hésitez pas à nous faire part de faits qui vous semblent anormaux ou de véhicules suspects. Alerter la gendarmerie c’est faire un acte citoyen de prévention et c’est la meilleure arme contre les cambriolages ».