INAUGURATION DE L'ESPACE MARCEL BATIGNE

UNE CÉRÉMONIE PLEINE D’ÉMOTION

C’est vers 11h30 que le maire de Graulhet, Claude Fita, la conseillère départementale Florence Belou, mais aussi Blaise Aznar, adjoint aux sports, Claude Albouy adjointe à la culture, Guy Peyre et Christian Serin, conseillers municipaux, le président de l’omnisport et du SCG rugby Jean-Luc Cathalau, le président départemental du rugby entourés de membres de la famille de Marcel Batigne, dont son fils Paul, ont coupé le traditionnel ruban tricolore et ont ainsi inauguré l’espace Marcel Batigne.

Jean-Luc Cathalau a tenu à remercier la ville de cette initiative : « C’est un bel hommage à Marcel Batigne… J’espère que la stèle de Paul Batigne qui trône sur cet espace permettra de toujours mieux insuffler à tous les valeurs du rugby ».

Claude Fita poursuivait ainsi : « Nous venons de baptiser cet espace du nom d’un célèbre graulhétois - Marcel Batigne -.J’en suis fier, ravi, ému ! Comme beaucoup d’entre vous très certainement… Cet espace Marcel Batigne est devenu le lieu de la jeunesse, un lieu où les gens passent et se rencontrent, un lieu de vie et d’échanges. Cet espace Marcel Batigne est aujourd’hui un véritable carrefour où se croisent le monde du travail, le monde du sport avec ses valeurs, le monde intergénérationnel, avec ses jeunes et ses moins jeunes. La stèle dédiée à Marcel Batigne trône au milieu de cet espace. Je caresse le vœu que Marcel Batigne insuffle à notre jeunesse tel un patriarche les valeurs du rugby qui nous sont si chères ! ». Et d’ajouter : « C’est bien sûr en accord avec la famille que nous avons décidé de baptiser ainsi ce lieu. Et je considère que cette famille mérite d’être à l’honneur. La famille Batigne, c’est tout simplement une lignée de Graulhétois qui a œuvré pour la ville, qui a fait rayonner la ville. Des hommes qui ont été des fédérateurs, des meneurs d’hommes et qui étaient fiers d’être Graulhétois… tout comme moi, tout comme vous ! Batigne rime avec rugby. Marcel Batigne fait partie de la famille des grands noms du rugby, à l’échelle de Graulhet, bien sûr, pour ses prouesses sur le terrain, et à la présidence du club, mais également au delà ! Batigne est un nom qui parle à l’échelle nationale avec la prise de présidence de la FFR par Marcel Batigne en 1966, ainsi qu’à l’échelle européenne lorsque ce dernier devient président de la FIRA en 1968. Faisant honneur à son père, Paul ne sera pas non plus un homme de l’ombre… Il a été promu Chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur. Cette nomination récompensait plus de 40 années passées dans la filière cuir. Son savoir-faire et ses compétences l’ont propulsé président de la fédération française tannerie-mégisserie. En 2000, il devient président du CNC (Conseil national du cuir). Comme son père, Paul est un Graulhétois qui a propagé les savoir-faire du Tarn, qui a su perpétuer la tradition du cuir de Graulhet et maintenir vivant l'orgueil du travail bien fait, de la qualité et de l'excellence. Un Graulhétois qui de plus aime sa ville et a toujours revendiqué son attachement à ses racines ».

Paul Batigne a pris la parole pour confier : « Merci pour tout ce que vous faites pour nous chaque année à l’occasion du tournoi Marcel Batigne et merci tout particulièrmenet pour cette inauguration aujourd’hui ».

Florence Belou a conclu ces discours sur ces mots : « Le département accompagne le rugby pour toutes ses valeurs de partage, de solidarité et de goût de l’effort. Merci à la famille Batigne d’avoir accepté cette commémoration et ue l’on puise ainsi appeler ce lieu l’espace Marcel Batigne ». Et c’est autour du verre de l’amitié que s’est conclue cette inauguration.