CLAUDE FITA REND HOMMAGE À BERNARD BACABE

UN HOMME AU GRAND COEUR

«  Le décès brutal de Bernard m’a bouleversé. Pour moi, c’est bien plus qu’un maire ou un conseiller départemental qui s’en va.

Bernard était avant tout un ami.  Un homme au grand cœur, un homme de convictions, un fervent défenseur de son territoire et de l’intérêt de ses administrés.

Originaire de Roquecourbe, Bernard a marqué le monde du rugby. Il est passé par le Castres Olympique puis à joué à Graulhet. Pilier ou talonneur, les mêlées ne lui faisaient pas peur. Il avait fait partie de l’équipe graulhétoise championne de France en 1991.

Bernard avait gardé cet esprit rugby dans son cœur et son âme. Il « transpirait » ces valeurs rugbystiques qui sont l’essence des valeurs humaines par excellence.

Bernard était un homme courageux, un homme empreint de beaucoup de respect, doté d’une grande sensibilité, généreux, attaché au partage et à la solidarité.

Un homme de combat mais qui savait aussi relever l’adversaire au sol, tant sur un terrain de rugby que dans la vie de tous les jours. Il a toujours gardé cette main tendue vers tous.

Bernard était un passionné. Il avait la passion de vivre, la passion de sa famille, la passion de ses mandats, la passion du rugby, la passion de la cuisine aussi.  Il savait régaler ses hôtes.

Il était encore fin mars en mairie à l’occasion du conseil d’administration du GIP. Et le 25 mars dernier c’est au stade Noël Pélissou qu’il était venu soutenir nos rugbymen à l’occasion du match du département.

Bernard, tu es parti trop tôt, tu vas nous manquer… sache que tu laisses un grand vide derrière toi… ».