AMICALE LAIQUE : QUEL DYNAMISME!

Hausse de fréquentation de 12 % durant les vacances

«Avec une nouvelle augmentation d'effectifs déjà importants, les accueils de loisirs de l'Amicale vont à contre-courant de la tendance nationale ; cela démontre le dynamisme de l'association toujours en quête d'améliorations, et le fort investissement de toutes ses composantes : salariés, bénévoles, administrateurs». Par ces mots, Claude Fita, vice-président de l'Agglo, synthétisait l'atmosphère de l'assemblée générale de l'Amicale Laïque. Auparavant, la mémoire de Janine Abribat, militante attachante, et d'Yves Vaïsse, pionnier infatigable, a été saluée. Les divers responsables de secteurs ont ensuite dressé le riche bilan de l'année 2018, dont il est difficile d'extraire quelques éléments. Le chœur d'hommes Fiesta a enchanté les festivités du vignoble gaillacois aux marchés catalans. La gym d'entretien a évolué en parallèle avec des rencontres amicales de volley. La collaboration avec les écoles (USEP, parcours citoyens, classes de neige) a renforcé la cohésion éducative sur la localité. Avec 41 980 journées enfants, les 4 maisons de l'enfance ont intéressé 85 % de la population scolaire élémentaire, poursuivant leurs multiples actions éducatives, intergénérationnelles, citoyennes, débouchant sur deux superbes manifestations – spectacle de Noël et carnaval- qui ont connu un franc succès.

 

Pendant les vacances scolaires, le centre de loisirs de La Courbe a connu une augmentation de fréquentation de plus de 12 %, ce qui renforce sa position et son attractivité sur le sud de l'Agglo, en complément avec les 11 camps ou séjours à l'extérieur. Ce bon taux de présences joint aux efforts de gestion déployés par tous a permis au trésorier Christian Pradelles de présenter un bilan financier positif – 2 137 173 € de charges-, dont le léger excédent est déjà réinvesti dans les rénovations ou futurs équipements. Un nouveau conseil d'administration, composé à parité par 20 personnes, a été élu pour deux ans.

Dans son rapport moral, la présidente Karine Renaud a souligné la nécessité de la coéducation avec les familles, ainsi que les valeurs relatives à la citoyenneté, à la tolérance à la fraternité, au respect… Le futur projet «Grandir en citoyen par le jeu» vise à prévenir les incivilités et développer la créativité chez les jeunes.

Mme Furini, présidente de la CAF, a salué les nombreuses actions qui donnent du sens et permettent à l'enfant de se construire, remerciant les bénévoles pour leur conviction. Pour conclure, Max Guipaud, conseiller départemental, a souligné le rayonnement de l'Amicale Laïque au-delà des limites du territoire et qui concourt à son enrichissement.